Forum motard
 
PortailAccueilÉvènementsS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les berrichons sur les terres auvergnates (la vérité vrai)

Aller en bas 
AuteurMessage
Pif 36
Admin
Admin
avatar

Messages : 12252
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 52
Localisation : Saint Maur (Indre)

MessageSujet: Les berrichons sur les terres auvergnates (la vérité vrai)   Ven 6 Juin - 23:12

Peut pos laisser Raph  :0117:  raconter tout et   :05:   Vais donc vous narrer la vérité vrai pace que si j'le fais pas,  :0144:  qui le f'ra??? Hein??? Personne, et ben ouais  :caché: 
 
Nous partîmes 1 et pas tard  :0143: ,  scratch  ... Enfin je partîme 1 et pas tard re :0143: , mais par un prompt renfort, je nous me vimes arrivé à 1 chez le seigneur du Bois Varail et toujours pas tard  :0146: , ce qui nous fumes donc 2 en repartant pas tard rere :0143: . Tel 2 preux chevaliers chevauchant un fier Yonaguni à la robe rougeoyante  :bave: .  :0144:  j'l'attendais celle-là, alors tous les moyens sont bon pour me couper dans mon élan littéraire!!! Le Yonaguni, 与那国馬  pour ceux qui comprennent le langage écrit des traits  est une race de bourrin native des îles du sud-ouest, précisément l'île de Yonaguni ben tiens, Il est également très rare puisqu'il n'en resterait que 200 individus recensés au Japon Bon, faut dire aussi que le producteur a arrêté sa production pour se mettre au Yonatourer... Le fourbe  :arf: 
Nous arrivâmes au port pour attendre Titi et son Yonakiki  Passé un bref passage à l'abreuvoir à bourrin, nous reprimes la route en vu de conquérir le nord de l'Asile dans un premier temps  et de subtiliser subtilement subtile un Yonadada pour le seigneur du Bois Varail.
Nous avions rendez-vous avé un indigène de l'Asile mineur  :Allier: . La différence profonde entre l'Asile mineure  :Allier:  et l'Asile majeur  :Creuse:  est simple. En Asile majeur  :Creuse: , on aurait eu comme guide un truc qu'a d'la gueule, on aurait eu un sherpa monté sur un Bultaco, voir dans les cotes, un Bultaco monté sur un sherpa  cheers  mais voilà, en Asile mineure   :Allier:  on vous fourgue un fou d'Allier monté sur un buffle tacot  :suzuki: , merde alors, j'aurai du me souvenir des paroles du père Niflard qui disait toujours qu'il valait mieux une majeure que d'avoir des emmerdes avec un mineur en sous soutane  :0105:  Suspect  Donc rdv à Culan, en terrain neutre  ... Sur que le digène y serait arrivé plus vite avec une adresse et 2 timbres collés au cul par la poste un jour de grève qu'avec son...  :023:  Comment ça s'appelle ce machin là???  scratch  ...  study  ...  cheers  Ah oui, un Raba  c'est un croisement entre un Roba et un Yonaguni  chez nous on obtient ça en croisant un fier âne du Berry et un chwal... Bref, à peine passé le panneau, nous effectuames 2 demi-tours,  affraid  donc attention la chute, nous vimes Culan et re-Culan  :06:  ...  :0114: , juste avant de voir l'Asilien nous flasher  :0128: . Fichtre me dis-je, il est impossible qu'un Yonakiki puisse déclencher un radar  :023:  ...  affraid  palsembleu, je n'y coupe pas  :grrr:  encore un point qui tel un papillon de 45€ s'envole emporté par le vent vers les tas  Evil or Very Mad . mais non, l'Asilien nous fit de grand geste de sympathie et se prosterna à notre passage  :01011: , reconnaissant l'ex-reine Victoria d'Angleterre au triumph facile siègeant bien à l'arrière de ma selle  :0122:  au plus près de mon top-case et à une distance raisonnable de quelques verges de mon dos  :2020:  (pas d'allusions lubriques   Evil or Very Mad  :029:  la verge est une distance employée au Québec, remplaçant le yard américain. Me rappelle encore la première fois que j'ai entendu cette mesure,  :0221:  il nous restait quelques yard à parcourir pour marquer un touchdown quand notre québécois lâcha ces mots, "il reste quelques verges, suffit de défoncer ces trous du cul et de pénétrer derrière"...  :4sho: Hébété je lui répondis que vu la corpulance du gonz en face de moi et sa gueule de tueur  pale , me voyait mal lui présenter ma verge et lui de se retourner quand même  :029: , alors lui en mettre une poignée, on n'était pas assez intime  :sansc: ... M'a juste répondu, "tabarnac, crisse moi dont patience calvaire, tu lui défonces sa p'tain d'gueule et on score, est tu correct???...  :2020:  Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh alors là ok, aime ben quand c'est clair  :0143: . Soulagé que nous étions alors, on a claqué un trou en enfilé 10 verges pour scorer  cheers  Je me retournais alors pour constater que dans le trou béant que nous avions le 1er RPIMA pouvait passer au grand complet    imaginez vous un éléphant qui prend la température d'une souris  affraid  pas jolibo à voir, mais nous étions fier du résultat, et qu'importe la taille de la verge  :0112: Laissons mes souvenirs de jeunesse et revenons à nos moutons 

Profitant de cette aubaine, nous le convîmes donc à se délecter avé nous d'un jus de nerf  quelques metres plus loin, nous trouvâmes donc un rade à dada... Ouias, un PMU, je me permis donc de signaler à l'indigène bien sympathique tout de même, que moi, au 1er patelin, je savais trouver des rades ouverts (petit souvenir de la potamoto auvergne ou partout ou raphounet nous a trainé, les rade étaient fermés  :0114: donc même pas pu carresser l'espoir de prendre un jus de nerf pour nous réchauffer  :0124:  ) 




Ci-dessous le fou Allier  :0221:  veuillez noter qu'il porte ses bourses sur le coté  Suspect ... Je dis ça, je dis rien, mais quand j'vous dis qu'ils sont pas comme nous  :0139: 



Alors attention, le fou Allier ne consomme pas comme nous  smi75  , non, mais alors pas du tout  Evil or Very Mad . le fou Allier consomme du Cola, ééééééééééééééééh ouais, si tu l'savais pas, ben voilà, mainnant tu sais, mais quand il a froid, il le boit chaud  Suspect , éhhhhhhhhhhhhh vouais, c'est donc un chaud cola que s'enfila l'échappé de l'Asie  :0145: . Passé quelques blablas nous taillons la route en direction de  :0123:  Montluçon, histoire de subtiliser le Yonadada pour Jérôme  :027:  vous rappelle quand même que c'est le thème du départ du post quand même.  :0124: Quand on demande à notre guide de nous emmener direct à l'écurie, il est resté flou dans ses explications, et ça se voit...






Je sais, c'est tiré par les cheveux, mais je ne jette rien, pis Raph en a pas, enfin si, mais pos long   :0146: 


Veuillez aussi noter qu'il est grand, certes, mais quand on y réfléchit bien, l'est finalement assez petit pour un grand  smi77 
Comme il refusait de nous conduire pour subtiliser subtilement un yonadada d'un de ses compatriotes, il accepta quand même de nous suivre histoire de voir comment on procédait en version ni vu ni connu, il revétit donc le costume traditionnel du maquis grolandais  :0146: 




Donc  :0143: , on suit le gépéhesseu qui nous emmène presque directement à l'écurie du yonadada subtilisable  :025: , enfin quoi qu'en disent certaines mauvaises langues  :028:  il nous a fait prendre au feu à gauche, et non couper la route sur un secteur non protégé, nuance  :015: 

On se pause en attendant que la reine Victoria au triumph facile puisse repérer un yonadada sauvage  :0146: 



Raph en profite pour nous faire une cascade et se jette d'une falaise...  :0144:  Et oui, plus t'es grand, plus ça te semble haut, pour Titi ça change rien, mais pour Raph, c'est un grand pas pour un grand homme, alors que pour Titi c'est un petit pas pour l'homme et un pas de géant pour l'humanité, vous voyez un pneu la subtilité du truc???  :arf:  Le gars d'Asile mineure  :Allier: , il ne voit pas grand comme le fier berrichon Indrien :Berry:  , il est grand, certes, mais il a le vertige  :08:  alors que le berrichon, s'il n'est pas grand, l'a au moins le mérite d'être con et fier de l'être  :015: 



Bon, foin de blabla, reprenons  :0111: .
Nous aperçumes un Yonadada sauvage dans un ranch. 



Ni une ni deux, on se met face au vent, vieille ruse Indrienne histoire que les notree, de vent, ne lui passent pas dans les naseaux et qu'il s'enfuit, bien que je n'ai pas mangé de cassoulet la veille, mieux vaut ne pas tenter le diable  :0139:  A plat ventre nous rampons, tels des guerriers Sioux dans la toundra bornéene dans un silence à couper au couteau tellement on y voyait rien, vouais y avait du brouillard aussi pour ne rien arranger  :0145: x2.



La bête est cernée  :01014:  Jérômino s'avance seule pour maitriser le yonadada, nous, nous rebroussons chemin, parés à toutes éventualités d'une fuite et surtout pour distraire le ranchero le temps que Jérômino chope la bestiole  :jointé: On prend la posture de la ruse du "mine de rien" le temps de motiver le fou d'Allier qui décide de prendre la falaise qu'il a devant lui en rappel pour arriver a enfourcher sa mule  :copain: 



après au moins 1h00 d'hésitation, il décida de remonter la rue pour prendre le bateau juste avant la rakakiki, moins dangereux et moins haut  smi78 



Soudain un bruit d'essain se fait entrendre, et Jéromino arrive grimpé sur un bourdon... 
  Frelon??? Ok... Autant pour moi  :011: 
Merci de noter au passage que quand Jéromino sourit, ses dents araï le cax  :caché:    :0145:  :0146:  :01015: 




1ère constatation, c'est une femelle  :0227:  
2ème constation, le guidon d'origine va pas faire long feu  :0129: 
3ème constatation, le réservoir est pas pratique quand t'as la gaule  :0124: 



Pendant ce temps, on regarde vite fait une route qui nous ramènerait dans le Berry en passant par des routes suceptibles de commencer le dressage de la bête et surtout d'éviter les tas de lignes droites qui séparent Montluçon de Chateauroux.  :0123:  aller hop, direction la vallée de l'Aumance via Hérisson. Coup de bol, c'est la seule que le fou Allier connaisse pour l'avoir exploré la veille  :025:  Du coup, on passe par la vallée en traversant les grand canyons Montluçonnais 





Sorti de Désertines, les 1ers virelots apparaissent et on commence enfin à souder avé modération  :01011:  pour arriver à Hérisson, village classé parmis les plus jolibo de France  :039: . 




On trouve un rade avé un buell en guise de terrasse  :023:  le rade est comme la meule, douteux  :0141:  :0141:  :0141: 
On se faufile entre les tables pour arriver à se mettre sur la banquette  :024: . Le patron a qui il semble ne rester qu'une canine et 2 molaires dont une carriée attend notre commande. P'tain, le rade ressemble à la 106 qui me dépannait, une fois que t'es au volant, personne ne peut monter  :011: 
- Vous prendrez quoi?
Je demande un grand café.
- On est pas dans une pharmacie ici!!!
- Ok, alors un grand café avé un grand doliprane.
Raph commande un chaud cola mais froid.
- Eh, on est pas dans une pharmacie ici!!!
Ben ok, mettez d'la coke dans le cola  :0141:  :0141:  :0141:  :0141:
j'vous explique le service  :04: 
le patron reste derrière le comptoir, il tend les tas de café à Robert, du genre qui met des charentaises et la casquette à carreaux avé le costume pour aller à la messe, mais qui rate toujours le début et même la fin  :0225: qui nous les fait suivre. Et le cola froid est déjà servi dans les verres livrés par le même Robert qui nous livre à domicile  :0226:  un petit rade rigolo à 12 places assises et 4 au comptoir. De la à dire que c'est Robert qui est venu en buell, sait on jamais dans ce genre de troquet  lol!  mais c'est convivial en un mot et bien sympa. On s'extirpe comme on peut et retour aux meules et direction l'Aumance en évitant la forêt de Tronçais.

Raph bifurque à gauche, nous on continue jusqu'à St Amand Montrond, histoire de voir une moto prout  :05: 



et grande tradition à laquelle on ne déroge pas, le mur des lamentations ou Titi pleure à chaudes larmes  lol! 



On passe chez Schumi, l'est pos là, alors rentre à la maison.
Une petite balade dominicale matinal de 250 bornes, des amis, des meules, des virelots, finalement "what else"???
Du coup, ben bien content d'avoir promené Jéromino, la reine Victoria au triumph facile Jérôme  lol!  pour aller chercher son frelon gris, d'avoir roulé avec Titi et son strom, que Carine ait laissé son grand dadais d'homme nous rejoindre pour tailler le bitûme auvergnat ensemble, donc mon Raphounet, tu as une heure pour monter à la maison, et on en a 3 pour te ramener  cheers  , je dis ça je dis rien  :013:  mais en se débrouillant bien, ça te fait à midi chez toi et nous à 13h00, juste avant le couvre feu  :022:  :Moumoune:   :0124:  :0124:  :0124:

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.motardspirit.com
jérôme36
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 8528
Date d'inscription : 10/10/2010
Age : 44
Localisation : chézelles

MessageSujet: Re: Les berrichons sur les terres auvergnates (la vérité vrai)   Sam 7 Juin - 9:43

:0113:  Superbe CR pour 250bornes, heureusement qu'on n'en a pas fait 250 de plus ou tu nous récrivais "Guerre et Pets Paix "  :026: 
Merci encore ma poule  :0111: 

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Richard 86
Membre 7
Membre 7
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 47
Localisation : Lussac les chateaux

MessageSujet: Re: Les berrichons sur les terres auvergnates (la vérité vrai)   Sam 7 Juin - 10:57

T'es vraiment un malade mon Pascal!!!  :mdr: 

Raph' c'est ton fils en fait?????  :0141:  :0141:  :0141:  :0141: 
Encore un super CR  :065:
Revenir en haut Aller en bas
PAQUITO 85
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 5043
Date d'inscription : 17/10/2010
Age : 51
Localisation : LE POIRE SUR VIE (85)

MessageSujet: Re: Les berrichons sur les terres auvergnates (la vérité vrai)   Sam 7 Juin - 17:27

:mdr: 

De grands malades que vous êtes, j'vous l'dis .... de grands malades  :0135:
Revenir en haut Aller en bas
Pif 36
Admin
Admin
avatar

Messages : 12252
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 52
Localisation : Saint Maur (Indre)

MessageSujet: Re: Les berrichons sur les terres auvergnates (la vérité vrai)   Sam 7 Juin - 20:20

Richard 86 a écrit:
T'es vraiment un malade mon Pascal!!!  :mdr: 

Raph' c'est ton fils en fait?????  :0141:  :0141:  :0141:  :0141: 

Nan, un disciple comme moi, mais en pire  :0141:  :0141:  :0141:

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.motardspirit.com
laurentdu77
Membre 7
Membre 7
avatar

Messages : 1367
Date d'inscription : 13/06/2013
Age : 52
Localisation : idf

MessageSujet: Re: Les berrichons sur les terres auvergnates (la vérité vrai)   Sam 7 Juin - 20:32

:065:  trop fort le CR  :04:
Revenir en haut Aller en bas
Raph03
Membre 7
Membre 7
avatar

Messages : 5860
Date d'inscription : 05/11/2010
Age : 35
Localisation : Chappes

MessageSujet: Re: Les berrichons sur les terres auvergnates (la vérité vrai)   Sam 7 Juin - 22:38

:0141: :0141: :0141: :0141: 
Oh p'tain je m'en lasse pas !!  :065: :0113: :0141: :0141: :0141: 
Mais je préfère ma version, elle sonne plus juste et sur plusieurs forums !!  :0124: 
Revenir en haut Aller en bas
Pif 36
Admin
Admin
avatar

Messages : 12252
Date d'inscription : 09/10/2010
Age : 52
Localisation : Saint Maur (Indre)

MessageSujet: Re: Les berrichons sur les terres auvergnates (la vérité vrai)   Dim 8 Juin - 10:42

:04:  vi, mais la mienne est vrai  :0141:  :0141:  :0141:

_______________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.motardspirit.com
Raph03
Membre 7
Membre 7
avatar

Messages : 5860
Date d'inscription : 05/11/2010
Age : 35
Localisation : Chappes

MessageSujet: Re: Les berrichons sur les terres auvergnates (la vérité vrai)   Dim 8 Juin - 17:17

Que tu dis  :015: :015: 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les berrichons sur les terres auvergnates (la vérité vrai)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les berrichons sur les terres auvergnates (la vérité vrai)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour du monde VPH - terres et océans de Jean-Gabriel Chelala
» [ 24 juin 2012] les Terres Noires
» Vidéo les plus belles descente raid des terres noire
» Radio terres noires
» Un rayon de soleil dans ces terres profondes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Motard Spirit :: CR de Balades 2014-
Sauter vers: